Archives de mot-clé : solidarité sociale

Un Enfant Jésus prématuré et 8 rois mages

L’Enfant Jésus de 2017 est un prématuré

Eh ! Oui, je sais que je vais vous surprendre un peu. Mais l’Enfant est déjà né, le mardi 14 novembre dernier. Après 8 mois de grossesse, sa maman Abigaëlle a subi une césarienne et elle a accouché d’un petit garçon minuscule. Oh ! J’oubliais de préciser : l’Enfant est noir comme du charbon, il est bien le fils de ses parents ! Il s’appelle Martin, et sera baptisé la nuit de Noël. Ce sera vraiment une crèche vivante !
Petit Martin
Abigaëlle avait été opérée pour le cœur il y a 3 ans, et sa grossesse était à risques. J’ai demandé de l’aide financière à ma famille pour lui procurer la dose de médicament journalière qui, à la fois, ménageait son cœur et lui permettait de porter son enfant. C’est déjà un « miracle » que la mère et l’enfant soient vivants! Mais n’est-ce pas toujours un miracle ? !

Martine, petite sœur du Sacré-Coeur de Charles de Foucauld, a veillé l’enfant une nuit pendant que sa mère restait à l’hôpital pour mieux se remettre de son opération césarienne. Il fallait aider le bébé à boire aux 3 heures, jour… et nuit. Moi, il m’est arrivé de le garder en après-midi, comme un bon (hum) grand-père.

Devant cette vie à la fois si mystérieuse, fragile et exigeante, voilà une jolie parabole de l’espérance qui renaît chaque fois que nous nous mettons du côté de la vie plutôt que de nos aises, de nos soucis ou de nos bobos. C’est le souhait que je vous transmets, avec la joie de vous rejoindre avec cette lettre !

De bon matin, j’ai rencontré le train de trois grands rois…

Ce chant populaire était chanté jadis à l’église au jour de l’Épiphanie… Il dirigeait doucement vers l’Étoile et son mystère ! Non, ils ne sont pas trois rois mages, mais bien huit, hommes et femmes inclus ! Et ils ne viendront pas à la crèche. Impossible. C’est plutôt nous qui allons les voir et leur envoyons des colis. Arriveront-ils pour Noël ou pour l’Épiphanie ? !
Des colis pour des détenus
Ce sont des prisonniers chrétiens que nous visitons à Tamanrasset, Martine et moi. Comme nous ne pouvons leur fournir des effets matériels comme des chandails, ni même des brosses à dents ou du lait en poudre pour améliorer leur cantine ordinaire de l’établissement, la prison, nous leur avons envoyé tout cela par la poste ! Ce sera long mais… espérons que cela arrivera !

Les prisonniers et les migrants vivent pour la plupart au jour le jour avec la certitude que s’ils sont encore là malgré les épreuves, c’est parce que Dieu les tient debout. Ça m’a donné une leçon d’humilité. Dieu ne veut-il pas que l’on se présente en vérité devant lui et que nous nous abandonnions totalement à lui ? Il nous connaît par cœur et nous aime tels que nous sommes.

La lumière de l’étoile du matin

Jésus a dit que le royaume des Cieux est à ceux qui ressemblent aux enfants. Devant la crèche, quels mots simples et vrais allons-nous balbutier ? Qui est lumière pour vous ? Pour qui êtes-vous lumière à votre tour ?

Voici une prière de Jules Beaulac qui vous est dédiée, vous qui portez la Lumière, l’Étoile du matin, dans vos cœurs :
Bougies

Il est minuit, Seigneur.
Il fait nuit, il fait noir, très noir.
Mais, heureusement,
il y a les étoiles, nombreuses,
qui piquent le ciel et qui scintillent
comme des paillettes d’or sur la grande robe du firmament.
S’il n’y avait pas d’étoiles, que la nuit serait triste !
S’il n’y avait pas d’étoiles, que la nuit serait triste !
Mais, s’il n’y avait pas de nuit, on ne verrait pas les étoiles…

Seigneur,
il fait parfois nuit dans ma vie :
problèmes, déceptions, échecs, fautes…
Qu’il y ait toujours des étoiles pour éclairer mes nuits :
amitiés, joies, reconnaissances, pardons…
Et que tu sois la plus grande et la plus brillante de toutes !

Amen.

Joyeux Noël !
Heureuse et Sainte Année 2018 !

L’identité ouverte – chemin de l’humanisation

Comment comprendre la différence entre l’identité fermée toujours vouée à l’inhumanité et l’identité ouverte vouée à l’adaptation et donc compatible avec la vie ? L’identité fermée propre aux extrémistes se traduit souvent par une tendance à rejeter l’étranger. Comment chacun d’entre nous et comment notre Québec évolue­t­-il entre la fermeture et l’ouverture ? Comment avancer et faire avancer l’identité personnelle et l’identité sociale vers une plus grande adaptation aux condi­tions de la vie ?

Avec Jean Bédard, paysan-philosophe
Toutes les conférences des Défis et Débats Actuels ont lieu au Centre de 19h30 à 21 h.
Aucune réservation requise.
Personne ressource : Réal Martel, 418-683-3597
Contribution suggérée : 10 $ par conférence.

Spectacle de Noël gratuit

Église Saint-Roch de QuébecDans sa présentation de la Journée mondiale des pauvres, le Pape François, nous dit qu’il ne suffit pas de parler des pauvres, ou de donner occasionnellement, il faut apprendre à se rapprocher personnellement de ceux qui sont moins nantis. C’est dans ce cadre que le Parvis de Québec vous invite à participer à un événement qui se tiendra à l’église St-Roch le 24 novembre, à partir de 17h30.

En effet, avant le spectacle, Le Parvis de Québec servira, dans le portique de l’église, une soupe à toutes les personnes présentes afin d’échanger avec des membres d’organismes qui s’occupent des démunis, ainsi qu’avec leur protégés qui seront présents.

0n invite instamment les sympathisants du Parvis de Québec à venir vivre en toute simplicité cet événement ou une partie du spectacle:

Spectacle de Noël gratuit
Parvis de l’Église Saint-
Roch, 590 rue Saint-Joseph Est
Vendredi 24 novembre 201 7
de 18h30 à 22h30

Pour une quatrième édition, un spectacle de Noël gratuit, durant lequel près d’une quinzaine d’artistes différents monteront sur scène, se tiendra à l’église Saint-Roch le 24 novembre à partir de 18h30. L’événement ayant pour but d’aider l’organisme Entraide Saint-Roch, vous êtes invités à laisser sur place quelques denrées non périssables qui serviront à garnir des paniers de Noël qui seront offerts aux familles dans le besoin.

Un tirage moitié-moitié aura lieu durant la soirée et les profits seront également remis à Entraide Saint-Roch. Les Cuisines collectives du Centre Le Bourg-Joie seront aussi sur place pour vendre friandises et marinades faites maison. Les Créations Lyzon participeront également à la soirée en tenant un petit kiosque d’artisanat. Des breuvages (eau, café, boisson gazeuse) vous seront offerts à prix populaires. Pour ceux et celles qui ne pourront assister au spectacle mais qui voudraient contribuer à l’événement, vous pouvez faire parvenir vos dons à:

Entraide Saint-Roch
160 rue Saint-Joseph est
Québec, QC G1K-3A7

Mon engagement envers les pauvres m’a transformé

« Ce sera une journée qui aidera les communautés et chaque baptisé à réfléchir sur la manière dont la pauvreté est au coeur de l’Évangile et sur le fait que, tant que Lazare git à la porte de notre maison (cf. Le 16,19-21), il ne pourra y avoir de justice ni de paix sociale. » écrit le Pape François dans son message où il décrétait que le 19 novembre de chaque année serait la « Journée Mondiale des Pauvres »
Le Parvis de Québec nous invite à faire nôtre le message de François. Pour nous aider à bien comprendre ce message, nous avons invité deux personnes qui, depuis des années, côtoient dans leur quotidien des gens qui ont eu moins de chances que la plupart d’entre nous dans la vie.
Hélène AnctilLe Parvis de Québec nous invite à faire nôtre le message de Ainsi, Hélène Anctil, qui depuis 21 ans sait se faire proche des protégés de l’Arche l’étoile à Québec, viendra nous faire partager comment ses contacts réguliers avec ces personnes ont marqué sa vie et l’ont amenée à changer sa façon de voir ces gens et tous les gens autour d’elle.
Pierre GravelDe son côté, M. Pierre Gravel, actuel directeur de la Bouchée généreuse, a, depuis 19 ans, côtoyé beaucoup de bénéficiaires de la Bouchée Généreuse et bien d’autres démunis dans ses parcours antérieurs. Dans ses échanges avec Hélène Anctil et l’animateur de la soirée, on découvrira à quel point ce rapprochement a bouleversé sa vie.
Cette soirée du Parvis veut nous aider à mieux comprendre cette phrase de François : « Si nous voulons rencontrer réellement le Christ, il est nécessaire que nous touchions son corps dans le corps des pauvres couvert de plaies … »
Vous êtes donc invités à vivre un moment d’intériorité et de compréhension de l’essentiel du message de Jésus de Nazareth. On vous attend.
Jeudi le 16 novembre à 19h30,
au sous-sol du Montmartre,
1669 Chemin St-Louis, à Sillery.
Contribution suggérée 5$