Archives de mot-clé : pauvres

Spectacle de Noël gratuit

Église Saint-Roch de QuébecDans sa présentation de la Journée mondiale des pauvres, le Pape François, nous dit qu’il ne suffit pas de parler des pauvres, ou de donner occasionnellement, il faut apprendre à se rapprocher personnellement de ceux qui sont moins nantis. C’est dans ce cadre que le Parvis de Québec vous invite à participer à un événement qui se tiendra à l’église St-Roch le 24 novembre, à partir de 17h30.

En effet, avant le spectacle, Le Parvis de Québec servira, dans le portique de l’église, une soupe à toutes les personnes présentes afin d’échanger avec des membres d’organismes qui s’occupent des démunis, ainsi qu’avec leur protégés qui seront présents.

0n invite instamment les sympathisants du Parvis de Québec à venir vivre en toute simplicité cet événement ou une partie du spectacle:

Spectacle de Noël gratuit
Parvis de l’Église Saint-
Roch, 590 rue Saint-Joseph Est
Vendredi 24 novembre 201 7
de 18h30 à 22h30

Pour une quatrième édition, un spectacle de Noël gratuit, durant lequel près d’une quinzaine d’artistes différents monteront sur scène, se tiendra à l’église Saint-Roch le 24 novembre à partir de 18h30. L’événement ayant pour but d’aider l’organisme Entraide Saint-Roch, vous êtes invités à laisser sur place quelques denrées non périssables qui serviront à garnir des paniers de Noël qui seront offerts aux familles dans le besoin.

Un tirage moitié-moitié aura lieu durant la soirée et les profits seront également remis à Entraide Saint-Roch. Les Cuisines collectives du Centre Le Bourg-Joie seront aussi sur place pour vendre friandises et marinades faites maison. Les Créations Lyzon participeront également à la soirée en tenant un petit kiosque d’artisanat. Des breuvages (eau, café, boisson gazeuse) vous seront offerts à prix populaires. Pour ceux et celles qui ne pourront assister au spectacle mais qui voudraient contribuer à l’événement, vous pouvez faire parvenir vos dons à:

Entraide Saint-Roch
160 rue Saint-Joseph est
Québec, QC G1K-3A7

Mon engagement envers les pauvres m’a transformé

« Ce sera une journée qui aidera les communautés et chaque baptisé à réfléchir sur la manière dont la pauvreté est au coeur de l’Évangile et sur le fait que, tant que Lazare git à la porte de notre maison (cf. Le 16,19-21), il ne pourra y avoir de justice ni de paix sociale. » écrit le Pape François dans son message où il décrétait que le 19 novembre de chaque année serait la « Journée Mondiale des Pauvres »
Le Parvis de Québec nous invite à faire nôtre le message de François. Pour nous aider à bien comprendre ce message, nous avons invité deux personnes qui, depuis des années, côtoient dans leur quotidien des gens qui ont eu moins de chances que la plupart d’entre nous dans la vie.
Hélène AnctilLe Parvis de Québec nous invite à faire nôtre le message de Ainsi, Hélène Anctil, qui depuis 21 ans sait se faire proche des protégés de l’Arche l’étoile à Québec, viendra nous faire partager comment ses contacts réguliers avec ces personnes ont marqué sa vie et l’ont amenée à changer sa façon de voir ces gens et tous les gens autour d’elle.
Pierre GravelDe son côté, M. Pierre Gravel, actuel directeur de la Bouchée généreuse, a, depuis 19 ans, côtoyé beaucoup de bénéficiaires de la Bouchée Généreuse et bien d’autres démunis dans ses parcours antérieurs. Dans ses échanges avec Hélène Anctil et l’animateur de la soirée, on découvrira à quel point ce rapprochement a bouleversé sa vie.
Cette soirée du Parvis veut nous aider à mieux comprendre cette phrase de François : « Si nous voulons rencontrer réellement le Christ, il est nécessaire que nous touchions son corps dans le corps des pauvres couvert de plaies … »
Vous êtes donc invités à vivre un moment d’intériorité et de compréhension de l’essentiel du message de Jésus de Nazareth. On vous attend.
Jeudi le 16 novembre à 19h30,
au sous-sol du Montmartre,
1669 Chemin St-Louis, à Sillery.
Contribution suggérée 5$

Table ronde : Le revenu minimum garanti : une mesure de lutte contre la pauvreté ?

Revue RelationsLe gouvernement du Québec semble vouloir mettre en œuvre un revenu minimum garanti en confiant ce dossier au ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, François Blais. Mais cette mesure servira-t-elle vraiment à lutter contre la pauvreté ? Il convient de clarifier certaines zones d’ombre à ce sujet :

  • Quelles différences y a-t-il entre revenu de base universel et revenu minimum garanti ?
  • Est-ce que ce type de mesure servira à justifier des coupes importantes dans les programmes sociaux, alimentant par le fait même le recours au secteur privé ?
  • Quelles conséquences peut-il avoir sur le marché du travail, la société et l’économie ?

AVEC :

  • Eve-Lyne Couturier, chercheure à l’Institut de recherche et d’informations socioéconomiques (IRIS);
  • Marie-Pierre Boucher, professeure, Département de relations industrielles, Université du Québec en Outaouais (intervention par Skype);
  • Serge Petitclerc, analyste politique et porte-parole du Collectif pour un Québec sans pauvreté.

Aussi à Québec:

Le mardi 27 septembre 2016, de 19 h à 21 h 30
Centre culturel et environnemental Frédéric-Back
870, avenue de Salaberry, salle 322-324
Tél. : 418-524-2744
AVEC :

  • Eve-Lyne Couturier, chercheure à l’Institut de recherche et d’informations socioéconomiques (IRIS);
  • Sylvie Morel, professeure, Département des relations industrielles, Université Laval ;
  • Serge Petitclerc, analyste politique et porte-parole du Collectif pour un Québec sans pauvreté.

La stratégie du choc

Lectures

Kleim

Dans la foulée de la l’exhortation apostolique Evangelii Gaudium de François, voici une suggestion de lecture qui traite des abus de l’ultralibéralisme. Le texte qui suit est extrait de la note de l’éditeur.
Approfondissant la réflexion militante entamée avec son bestseller No Logo, Naomi Klein dénonce, dans La stratégie du choc, l’existence d’opérations concertées dans le but d’assurer la prise de contrôle de la planète par les tenants d’un ultralibéralisme tout puissant. Ce dernier met sciemment à contribution crises et désastres pour substituer aux valeurs démocratiques, auxquelles les sociétés aspirent, la seule loi du marché et la barbarie de la spéculation.Remarquablement conduite et documentée, cette histoire secrète du libre marché, qui dessine une nouvelle éthique de l’investigation journalistique, s’affirme comme une lecture indispensable pour réévaluer les enjeux des temps présent et à venir, vis-à-vis desquels les citoyens du monde portent, ensemble, une responsabilité impossible à déléguer.
Journaliste, essayiste et réalisatrice, diplômée de la prestigieuse London School of Economics, Naomi Klein est l’auteur du best-seller international No Logo, traduit dans vingt-huit langues et devenu une référence incontournable dans le monde entier. Elle contribue régulièrement à la rubrique internationale de The Nation et The Guardian, et s’est rendue en Irak pour le magazine Harper’s. En 2004, elle a réalisé un film documentaire, The Take, sur l’occupation des usines en Argentine, qu’elle a coproduit avec le réalisateur Avi Lewis.

Titre: La stratégie du choc : la montée d’un capitalisme du désastre
Autres titres: The shock doctrine : the rise of disaster capitalism. Français.
Auteur: Naomi Klein
Année de publication: 2008
Maison d’édition: Montréal : Leméac [Arles] : Actes Sud
Sujets: Libre entreprise; Crises financières; Capitalisme; Catastrophes; Pouvoir économique; Relations économiques internationales; Politique mondiale — 21e siècle
ISBN: 9782742775446 9782760927179
Format: 669 p.
Type d’ouvrage: Livre
Prix approximatif: 22,95 $