Le Forum n° 28, février 2014

Liminaire

André Gadbois pour l’équipe éditoriale

Selon Frédéric Lenoir, le directeur de la revue Le monde des religions, Gandhi aurait dit : « Soyez le changement que vous voulez dans le monde. » C’est une phrase qui a beaucoup d’allure, beaucoup de profondeur, beaucoup de « punch ». C’est une phrase marquante comme la discrète croix tracée sur le front lors du baptême. C’est une phrase engageante à la suite de Celui qui a porté cette croix couronné d’épines un certain vendredi. Ce Prophète sans signe distinctif sinon la bonté dans les yeux, la justice au coeur et l’engagement parfumant ses deux pieds et ses deux mains était le changement qu’il désirait au nom de l’Éternel. Les mots sortant de sa bouche prenaient chair et provoquaient des bouleversements contagieux qui réjouissaient les pauvres et inquiétaient les riches. Son comportement personnel visait à détruire les raisons de pleurer et de désespérer et à sécher les larmes de celles et de ceux qui souffraient à cause de l’injustice et de l’indifférence méprisante. Il nommait ce changement pour toutes et tous le Royaume de Dieu dont la manifestation n’avait rien de théâtral : « Elle était la goutte de rosée qui naît dans le coeur de chaque homme et chaque femme et lui ouvre les yeux sur son prochain. »

Aux yeux des défenseurs de la loi, la religieuse et la politique, le Prophète sans signe distinctif était à la fois un démon et un révolutionnaire car en donnant priorité aux oubliés, aux pécheurs, aux écrasés, aux mal vêtus, aux pas vite et aux étrangers sans demander la permission à ces grands personnages, il leur déplaisait et mettait du sable dans leur engrenage. Surtout qu’il incarnait (rendait réelles) ses paroles. Jésus était le changement qu’il voulait dans le monde. À ses disciples marqués d’une discrète croix à leur baptême, il a demandé d’incarner le changement qu’ils désiraient en son nom. Dans la cour de l’école St-Jean-Berchmans quand j’étais écolier, on disait à un gars qui nous dérangeait : « Si t’es si fin, fais-le donc ! » Et quand il le faisait avec succès, on avait l’air bête. Il est peut-être temps que les grands aient l’air bête parce que nous le faisons! En son nom, quels changements voulons-nous?

Dans la section 1 de ce Bulletin, le vingt-huitième, Normand Baillargeon questionne « l’exportation de cadres venant de l’extérieur » pour pallier au manque de prêtres au Québec: a-t-on assez approfondi le rôle du sacerdoce presbytéral qui depuis si longtemps occulte le sacerdoce des baptisés? François continue de faire des siennes et de transformer plusieurs de ses mots en réalités. (Merci à Gérard Laverdure pour l’envoi du texte de Normand) Christine Pedotti écrit : « Les couteaux s’aiguisent. C’est pourquoi François a besoin de soutien, non parce qu’il est le pape mais parce qu’il endosse l’Évangile. Nous ne sommes pas papolâtres. François n’est qu’un homme, plein de qualités et de défauts. Il ne réussira pas seul. Plus encore que de confiance et d’approbation, il a besoin que se lève parmi les catholiques une dynamique créative. Si nous croyons qu’il manoeuvre la barque dans le bon sens, souquons avec lui. » Notre Église qui se dit catholique est-elle ouverte à ces « saintes et saints » qui contribuent à la manifestation du Royaume de Dieu à leur façon… qui a un parfum évangélique? Nous pensons que Nelson Mandela est l’un de ces saints : les membres du Forum André-Naud de Montréal en sont convaincus. Matthieu Ricard, moine bouddhiste, réfléchit avec Mathieu Perreault de La Presse sur l’altruisme qui se cultive. Je me questionne moi-même : ces riches interviewés par Bernard Derome à TéléQuébec sontils altruistes? Et finalement la Charte! Encore dans La Presse, Raymond Gravel a écrit que « la liberté religieuse est sacrée. L’exprimer est une question de liberté et de dignité. » Je lui ai répondu par une lettre à La Presse qui l’a refusée : je suppose que je n’ai pas mes entrées à ce journal alors que lui… Voici ma lettre. Elle n’engage que moi.
Oui, les couteaux s’aiguisent car peu après la consultation menée par l’évêque de Rome pour préparer le prochain Synode (octobre 2014) portant sur la famille, les défenseurs de l’orthodoxie romaine ont fait circuler leurs documents pour nous rappeler la sainte doctrine. Comme nous la connaissons, il n’a pas été jugé économique de l’insérer dans ce 28e Bulletin.

Dans la section 2 du Bulletin, voici les travaux réalisés par les forums de l’Outaouais, de Montréal, de Trois-Rivières et de Nicolet. Merci à Grégoire Bissonnette pour nous avoir fait parvenir celui du Parvis de Paris, le Parvis étant semblable au RFAN.

Dans la section 3 (Spiritualité) de ce Bulletin, les phrases de Joan Chittister sont dures à lire : « Tout ce qu’il faut, c’est que nous devenions ouvertement ce que nous prétendons être en privé et que nous devenions en privé ce que nous prétendons être publiquement. La piété privée ne suffit pas. Ce n’est tout au plus que la moitié du chemin qui conduit à Jésus. En fait, la piété privée est souvent l’endroit où nous nous réfugions pour justifier notre manque d’engagement chrétien clair et sans faux-fuyant, le genre d’engagement qui mène à la croix. » Ouf! Je me regarde, j’hésite à prendre le chapeau… puis finalement je le mets. On revient à la phrase de Gandhi : « Soyez le changement que vous voulez dans le monde. » Pas de grands « sparages » comme disaient ma grand-mère Mélanie et ma mère Marie : seulement des gestes pour faire naître dans le coeur de chaque femme et chaque homme la goutte de rosée qui leur ouvre les yeux sur leur prochain. Sans étiquettes, seulement une croix effacée sur le front. Le résumé de l’encyclique de François dans cette section illustre bien ce que nous voulons exprimer : La joie de l’évangélisation. Il faut, comme le dit la parabole de Pierre -Gervais Majeau, que « la bûche accepte de connaître l’épreuve du feu pour apporter cette chaleur vivifiante en se consumant. » Le Réseau des Forums André-Naud est un ensemble de 140 membres, 30 sympathisant(e)s et 50 abonné(e)s.

La section 4 (Vie du Réseau) de ce 28e Bulletin veut informer tout son monde (comme disaient les chefs syndicaux à une autre époque) de ses intentions et de son action pour les prochains mois. En passant comme ça vite vite, les membres de l’AÉCQ et de la CÉCC ont répondu à l’envoi de nos 4 textes de la section 2. C’est une première; nous espérons qu’il y aura une suite car, comme le dit notre Manifeste pour une église dans le monde de ce temps, nous recherchons le dialogue et la collaboration. Bonne lecture à vous et surtout paisible carême!

 Table des matières

Section 1 : Actualités

  • Exportation de prêtres par Normand Breault
  • Monsieur Gravel par André Gadbois
  • Le pape est chrétien! par Christine Pedotti
  • Plaidoyer pour l’altruisme par Mathieu Perrault
  • Sainteté de Mandela par Forum André-Naud de Montréal

Section 2 : Dossiers

  • Les défis pastoraux de la famille par FAN Gatineau
  • Synode d’octobre 2014 par FAN Montréal
  • Synode extraordinaire de la famille par FAN Trois-Rivières
  • Synode extraordinaire de la famille par FAN Nicolet
  • Au Pape François, au sujet de la famille

Section 3 : Spiritualité

  • A été crucifié par Joan Chittister
  • Résumé de l’exhortation Evangelii Gaudium par Pape François

Section 4 : Vie du réseau

  • Plan stratégique par équipe nationale du RFAN

Pour vous abonner –  version papier ou numérique, retournez à la page du Forum.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Filtre anti-robot * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.