Québec, tu négliges un trésor!

Bonjour,

Comme vous le savez, le prochain Synode (4-25 octobre) sera déterminant pour l’avenir immédiat de l’Église : non seulement parce qu’il devrait décider des orientations en matières familiales (un sujet capital dans la vie récente de l’Église depuis Humanae Vitae), mais également parce qu’à travers ces débats et ces enjeux, c’est l’élan actuel du pontificat du pape François qui se joue.

Pour beaucoup de gens, chrétiens pratiquants ou non, ces enjeux sont lointains et ils n’ont pas souvent l’occasion d’en être informés et d’y réfléchir.

Je me permets donc de vous offrir une telle occasion. Je publierai, au début de septembre chez Novalis, un petit livre qui porte sur la foi, la religion et la spiritualité dans le Québec d’aujourd’hui : Québec, tu négliges un trésor! Et le dernier chapitre du livre, à la manière d’une étude de cas, porte justement sur la famille et l’Évangile dans le contexte du prochain Synode.

Malgré les courts délais et la rentrée pastorale et scolaire, j’ai pensé que cette publication pouvait être une belle occasion d’organiser, très simplement, une ou des rencontres locales ou régionales permettant aux personnes et aux organismes intéressés par ces questions de se réunir pour en discuter en préparation aux travaux du Synode.

Sur demande par courriel, je vous enverrai une copie de ce chapitre 7, en comptant sur vous pour en respecter l’embargo jusqu’à sa publication, afin de vous permettre d’en prendre connaissance dès maintenant et de vous donner peut-être le goût d’organiser une telle soirée ou rencontre dans votre milieu, seuls ou en lien avec d’autres personnes ou groupes intéressés de votre milieu.

Il me ferait plaisir de me rendre chez vous pour participer à (ou animer, si vous le préférez) une telle soirée. Mon objectif à travers cela (que cela soit bien clair) n’est PAS de promouvoir ma propre vision des choses (celle que j’exprime clairement dans le chapitre ci-joint) mais bien de fournir une occasion, trop rare malheureusement, aux personnes d’ici de se renseigner, de réfléchir et de discuter entre elles des enjeux majeurs qui se joueront à Rome en octobre 2015.

Si l’organisation d’une telle rencontre vous intéresse, n’hésitez pas à communiquer avec moi le plus tôt possible afin que nous puissions en discuter.

Avec l’assurance de ma prière et de ma solidarité,

Dominique Boisvert
121, rue Albert
Scotstown, Qc
J0B 3B0
819-231-8047
www.dominiqueboisvert.ca
boisvert.dominique@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La limite de temps est écoulée. Veuillez actualiser CAPTCHA.