Marc Ouellet sur la sellette

Un cardinal sur la sellette
Les recommandations pour la nomination des évêques dont est responsable Marc Ouellet sont insatisfaisantes pour le Vatican. Un cardinal allemand a d’ailleurs jugé nécessaire de manifester son mécontentement dans un livre publié en allemand par Herder Verlag le 3 mai 2016. Le pape, quant à lui, a dû rappeler les critères qui doivent prévaloir pour sélectionner un évêque. Le comportement de Marc Ouellet donne à croire qu’il outrepasse ses prérogatives pour favoriser arbitrairement un courant de pensée conservateur fondamentaliste.

Recommandations de nominations écartées

Selon le vaticaniste Sandro Magister, bien qu’il soit normal que le Pape ne retienne pas toutes les recommandations du préfet de la congrégation pour les évêques, un nombre anormalement élevé de nominations ont été faites au cours du présent pontificat sans l’aval de ce dernier. C’est ainsi que le nouvel archevêque de Chicago, Mgr Blase Cupich, une nomination stratégique pour l’Épiscopat américain, a été nommé sans tenir compte des recommandations de Marc Ouellet.  Cupich est considéré comme un catholique progressiste. L’Épiscopat américain est conservateur traditionaliste.

Selon Magister,  des nominations ont échappées à la congrégation  à « Sydney et Madrid, mais également, en Allemagne, la sélection de trois noms à soumettre, selon la tradition, au chapitre de la cathédrale de Cologne, ainsi que toutes les nominations, soit une vingtaine, qui concernaient l’Argentine.  »

C’est ce qui faisait dire au spécialiste québécois en religions Alain Pronkin, dans le Journal de Montréal, que Marc Ouellet serait « sur la touche ». Cette déclaration faisait écho à un article publié par le journal La Croix où on faisait état d’une révision des critères de sélection des Évêques. En effet le conseil de neuf cardinaux entourant le Pape pour réformer le gouvernement de l’Église a discuté de cette question lors de sa réunion du 11 avril 2016.

Influences extérieures illégitimes

Dans un autre article, La Croix rapporte le mécontentement de l’ancien président de la Conférence épiscopale allemande, le cardinal Karl Lehmann, évêque de Mayence qui dénonce le processus de nomination des Évêques qui ne tient pas compte de l’avis de l’Église locale.

En effet, selon La Croix, le cardinal  « affirme qu’au cours des dernières années, il y a eu à l’évidence des cas « où tous les candidats proposés par le chapitre de la cathédrale locale ont été rayés de la liste » et les noms remplacés sur une nouvelle liste revenue de Rome. Il s’agit là « d’un mépris de l’Église locale difficile à supporter », déclare-t-il. » En effet, dans certaines Églises d’Allemagne et de Suisse, les Évêques devraient être élus pour être, ensuite, confirmé par Rome. Pour le cardinal, il y a des « interférences de personnes non autorisées ». Ces « influences extérieures » illégitimes doivent être neutralisées au nom du droit.

Parmi les critères de nomination, Lehmann affirme que les compétences théologiques doivent supplanter l’orthodoxie.

Le cléricalisme déforme l’Église

Soucieux de bien se faire comprendre, le Pape a transmis une lettre à Marc Ouellet afin de bien lui faire comprendre les critères qui doivent guider la nomination des Évêque. Cette lettre, dont fait écho Radio-Vatican,  rappelle que « l’Église doit servir les laïcs et non se servir d’eux. »

Pour le Pape, le cléricalisme est une attitude qui « annule la personnalité du chrétien, tend à diminuer et à sous-estimer la grâce baptismale que l’Esprit Saint a mise dans le cœur de nos fidèles. » Selon lui, « le cléricalisme, plutôt que de donner une impulsion aux différentes contributions et propositions éteint peu à peu le feu prophétique dont l’Église tout entière est appelée à rendre témoignage dans le cœur de ses peuples».

Oublier que «l’Église n’est pas une élite de prêtres, de consacrés, d’évêques,» comporte le risque de déformer le ministère que l’Église a confié.

Encourager les laïcs qui travaillent au sein de la vie publique

Dans sa lettre, le Pape invite les pasteurs à se compromettre auprès des laïcs qui travaillent au sein de la vie publique. il faut « rechercher la manière de les encourager, de les accompagner et de stimuler toutes les tentatives, tous les efforts qui, aujourd’hui, sont déployés pour entretenir la flamme de l’espérance et de la foi dans un monde plein de contradictions, spécialement pour les plus pauvres, spécialement avec les plus pauvres. Cela signifie, comme pasteurs, nous engager au sein de notre peuple et avec notre peuple, soutenir sa foi et son espérance. En ouvrant les portes, en travaillant avec lui, en rêvant avec lui, en réfléchissant et surtout priant avec lui. »

Les laïcs engagés ne sont pas que ceux qui travaillent dans des choses « de prêtres »

La lettre poursuit. « Il nous est souvent arrivé de penser que le laïc engagé est celui qui travaille dans les œuvres de l’Eglise et/ou dans les affaires paroissiales ou diocésaines, sans trop réfléchir à comment un baptisé a besoin d’être accompagné dans sa vie civile et quotidienne ; comment, dans ses activités quotidiennes, avec les responsabilités qu’il a, il doit s’engager comme chrétien dans la vie publique. Sans nous en rendre compte nous avons créé une élite de laïcs, croyant que seuls les laïcs engagés sont ceux qui travaillent dans des choses « de prêtres », et nous avons oublié, avons négligé, le croyant qui, tant de fois, dans ses luttes quotidiennes, brûle son espérance pour vivre sa foi. Le cléricalisme ne voit pas ces situations. Il ne peut pas car il est plus préoccupé à régner sur des espaces qu’à produire des processus. Nous devons donc reconnaître que le laïc, de par sa nature même, de par son statut, parce que plongé dans le cœur de la vie sociale, publique et politique, parce que participant à des formes culturelles qui bougent constamment, a besoin de nouvelles formes d’organisations pour célébrer sa foi. »

Rappelons que l’actuel archevêque de Montréal n’a pas été nommé par François mais sous  la recommandation de Marc Ouellet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Filtre anti-robot * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.