Tous les articles par André Gadbois

Le Forum n° 37, février 2017

Liminaire

«  Le fondement œcuménique de toutes les Églises chrétiennes est la profession de foi biblique : Jésus en tant que Christ est la norme suprême (der Massgebende) pour les rapports de l’homme avec Dieu et avec ses semblables. Cette profession de foi demande à être retraduite en fonction de chaque époque.  » C’est en 1979 que Hans Küng écrivait cette phrase dans son livre Vingt propositions de Être chrétien (p. 63). Une phrase motivante et décapante qui, selon moi, invite chrétiennes et chrétiens à s’interroger  : est-ce que ma communauté et moi sommes au service de l’Homme ? Mes options favorisent-elles la solidarité avec les êtres humains ?

François, l’évêque de Rome, a commencé à répondre à ces questions de diverses façons, autant par ses tendres gestes d’ouverture que par ses paroles audacieuses et ses choix. Évidemment qu’aussitôt des index égratignés et scandalisés se sont pointés vers lui pour le dénoncer et, d’une certaine façon, le crucifier. Il n’est pas le premier que les tenants du Droit, de la Morale et de la Loi défigurent de la sorte.

Première section : L’actualité nous démontre trop souvent des situations cruelles qui écrasent entre autres les plus fragiles, les enfants ; le premier texte de la section 1 trace un rapprochement entre l’Enfant de la crèche et ceux de Alep aujourd’hui. Elle nous permet de nous apercevoir aussi que la modernité des institutions n’est pas synonyme de bonheur, de continuité et d’assurance car devant l’ignorance humaine nous sommes égaux, écrit Maurice Boutin, l’auteur de Institution et spontanéité. Yves Carrier affirme avec son expérience au CAPMO que présentement «  se projeter dans l’avenir peut être assez laborieux… Maintenant il faut appréhender le monde dans sa globalité… il faut savoir s’arrêter un moment pour le contempler dans toute sa complexité… Penser en termes de complémentarité…  » L’histoire du tablier de grand-maman (auteur inconnu) vient nous rappeler l’importance de cette complémentarité et de se faire inoculer par l’Amour.

Seconde section : Dans la seconde section de notre Bulletin 37, Romain Mazenod nous apporte des questions et des réponses à la réalité Fraternité  : est-elle une option, demande-t-elle du temps, quel sens lui donner ? Et Maurice Bellet affirme que ce dont elle témoigne doit apparaître en nous comme l’avenir de l’Homme et non notre passé. Jean-Pierre Langlois (Pedro du FAN de Montréal interpellé par Tamanrasset et Charles de Foucault) évoque le Tamanrasset d’aujourd’hui et la Présence amoureuse toujours vivante  : la même présence renouvelée. Fidélité et renouvellement : deux attraits différents ! Des termes quotidiens depuis quelque temps. Gauche-droite ! ou Droite-gauche ? Maurice Boutin (FAN de Montréal) parle d’une nécessité double. Allons y voir! Cette seconde section se termine par un texte de Hans Küng résumant dans un petit bouquin (Vingt propositions de Être chrétien) son « gros » volume intitulé Être chrétien. Quelle densité et quelle clarté !

Troisième section - spiritualité  : Dans cette section : un texte de Jacques Grand’Maison décédé récemment (un homme grand, un penseur extraordinaire, un pasteur à l’écoute) ; un autre de Charlie Chaplin (Le jour où je me suis aimé); et un dernier de Maurice Zundel (Expérience de la mort).

Quatrième section - vie du réseau : En novembre dernier, les membres du Réseau des Forums André-Naud ont célébré le 10e anniversaire de leur regroupement fondé par Claude Lefebvre et quelques prêtres de diocèses différents. L’assemblée générale a permis à Lucien Lemieux, un des signataires du texte de fondation du FAN en 2006, de faire un historique des dix ans de notre mouvement. Le projet d’un travail en commun des forums et membres du RFAN a été voté. Et le projet de procès-verbal de cette assemblée générale est inséré dans cette section du Bulletin 37. Guy Durand, membre du FAN de St-Jean/Longueuil, théologien, juriste, prof émérite de l’Université de Montréal et membre honoraire de la Fac de médecine, vient de publier un livre intitulé Israël et Palestine. Cette dernière section se termine par une question : qu’avons-nous fait comme membres de notre Manifeste adopté en octobre 2012 ?

Des commentaires plutôt positifs sur notre Bulletin : ·

  • Merci et bravo à l’équipe qui fait un magnifique travail. (R. Hébert, Montréal) ·
  • Ce sera un plaisir « renouvelé » de reprendre contact avec le Bulletin du RFAN. M. Vézina (abonnée de Montréal) ·
  • J’apprécie et lis avec beaucoup d’intérêt les Bulletin, je le fais connaître à l’occasion. (J. Talbot, abonnée de Montréal) ·
  • Bien sûr que je vais me réabonner. (M-N Lefevre, abonnée de Montréal)

Au sommaire

SECTION 1 : ACTUALITÉS

  • L’enfant de Alep par François Côté, p. 6
  • Institution et spontanéité par Maurice Boutin, p. 7
  • Avenir par Yves Carrier, p. 9
  • Histoire du tablier de grand-maman auteur inconnu, p. 10

SECTION 2 : DOSSIERS

  • La fraternité, un idéal par Romain Mazenod, p. 12
  • Le déplacement de la religion par Maurice Bellet, p. 17
  • Le mystère d’une présence amoureuse par Jean-Pierre Langlois, p. 21
  • Tamanrasset aujourd’hui par Jean-Pierre Langlois, p. 24
  • Vingt propositions de être chrétien par Hans Küng, p. 26
  • Nécessité double par Maurice Boutin, p. 28

SECTION 3 : SPIRITUALITÉ

  • Des béatitudes modernes par Jacques Grand’ Maison, p. 30
  • Le jour où je me suis aimé pour de vrai par Charlie Chaplin, p. 31
  • Expérience de la mort par Père Maurice Zundel, p. 32

SECTION 4 : VIE DU RÉSEAU

  • Historique du RFAN par Lucien Lemieux, p. 35
  • Projet de procès-verbal de l’A.G. 2016 par André Gadbois, p. 39
  • Manifeste du RFAN par Membres du FAN, p. 42
  • Livre de Guy Durand par André Gadbois, p. 44
  • Inscription et contributions financières, p. 45 et 47

Pour vous abonner à un coût vraiment modique, suivez les indications à la page Le Forum.

Tragédie à la grande Mosquée de Québec : Détruire ou Vouloir servir ?

Le credoDimanche, le 29 janvier 2017, dans un lieu de prières, des fidèles musulmans ont été froidement assassinés parce qu’ils ne partageaient pas la religion de la majorité. C’est arrivé à Québec, une ville paisible. C’est arrivé au Québec, une société paisible.

Au tout début du film « Le déclin de l’empire américain », le cinéaste Denys Arcand, par la voix de son personnage Dominique, trace le paramètre normatif du vécu collectif actuel : « La notion de bonheur personnel, l’idée de recevoir de sa vie quotidienne des gratifications immédiates » prennent de plus en plus le pas sur toutes les autres considérations1. »

« Sans valeur transcendante à laquelle se raccrocher, sans modèle de société à poursuivre, sans vie exemplaire à imiter, chacun est réduit à l’étroitesse de sa quotidienneté2. » Et qui dit étroitesse évoque solitude, enfermement, aveuglement, repli sur soi et absence plus ou moins consciente de liens et de canaux. C’est quasiment un « processus général d’effritement de toute l’existence3. » Je fais mienne cette phrase de Jean-Marc Piotte : « Le social, le politique est désinvesti au profit de la sphère intime4. » Je pense aussi à cette autre importante citation d’un autre cinéaste, Bernard Émond, sur le Vouloir servir : « C’est-à-dire reconnaître l’existence de choses qui sont plus grandes que nous, qui sont dignes de foi, qui valent qu’on s’engage pour elles… égalité, justice, indépendance5. »

Nos sociétés sont malades : nous venons de le voir à Québec; nous le voyons sans cesse en constatant le sort souvent réservé aux migrants ou aux premières nations, comment sont traités les enfants en difficulté, les itinérants et les personnes âgées, bref des personnes vulnérables. Et trop souvent, le discours de personnes en autorité blesse profondément la dignité humaine. Comment réagir à cette maladie sociale : se fermer les yeux et se retirer dans son petit cocon, crier fort pour dénoncer, changer de pays, se venger … ?

À une autre époque, un certain Jésus de Nazareth a pris graduellement conscience des maladies de sa société. Il s’est identifié à la décourageante cause de ses semblables. Il s’est attelé à la tâche, a regroupé du monde autour de lui pour améliorer les situations. Déjà, la réaction des puissants et inquiets gardiens de la Loi fut sanglante. Il avait dit : « Je ne suis pas venu pour être servi mais pour servir. » Peut-il en être autrement ? L’important ne serait-il pas de rechercher sans cesse « le bien-être intégral de l’être humain… de tout être humain, quel qu’il soit» et le reste nous sera donné par surcroît ?

Pour ma part, je pense que oui.


1. Denis Arcand, Le Déclin de l’empire américain, Québec, 1986.
2. Jean-Marc Piotte, La communauté perdue: petite histoire des militantismes, VLB Éditeur, p. 127, 1987.
3. Ibid, p. 143.
4. Ibid, p. 131.
5. Bernard Émond, Il y a trop d’images, Lux Éditeur, p. 67, 2013.
6. Hans Küng, Vingt propositions de « Être chrétien » ; traduit de l’allemand par André Metzger, Paris, Éditions du Seuil, 1979.

Le Forum n° 36, octobre 2016

Liminaire

Je suis essoufflé, je suis un peu à court de souffle, j’ai besoin que l’air de mon être se renouvelle. Alors je médite et met en pratique les invitations du moine Mathieu Ricard dans le livre Trois amis en quête de sagesse : «  Pratiquer la méditation, ce n’est pas s’extraire de ce monde, mais apprendre à cohabiter, à être en paix au milieu de ces grincements.  »1 N’était-ce pas la pratique de Jésus de Nazareth que toute activité humaine intéres¬sait, attirait et mobilisait? Sa méditation avait pour but de le garder engagé dans la réalité humaine même quand elle grinçait. Car Jésus était un résistant capable de désobéir à un gouvernement qui triche et d’obéir au lac qui nourrit; il nous apprend à désobéir à nos peurs !

Ce Bulletin 36 s’ouvre par un article audacieux du Journal La Croix : ce texte de Nicolas Senèze nous décrit l’audace et le courage du pape François dans le chantier qu’il a lui-même ouvert afin de permettre à l’Amour de respirer librement. Le texte qui suit est rempli d’humour et de tendresse; je l’ai reçu d’une amie lyonnaise de 85 ans nommée Janine et qui habite (époux décédé ici) le Québec depuis l’Expo 67. Ce texte fait réfléchir sur la sagesse des petits dans la société des grands : une sagesse empreinte de liberté et… d’audace.

Stephene Hessel, auteur du fameux texte Indignez-vous paru en 2010, nous invite dans un court article à refuser l’inacceptable, à inventer l’inconnu et à découvrir le potentiel, autant celui des aînés que celui des plus jeunes. « Désobéir aux couleurs qui séparent, aux frontières qui morcellent » comme l’écrivent Joséphine Bacon et Laure Morali dans la revue Relations d’avril 2016 (page 21).

La méditation est un outil capable de nous conserver dans le Monde et ses grincements ; quant au rêve, il nous ouvre, nous donne le goût de pénétrer dans un autre monde possible, de sourire et de nous lier à d’autres possibilités. Jésus était un rêveur et laissait son Père nourrir ses rêves; il a fait mentir les tendances à la mode. Il a osé dire à ses disciples découragés devant une foule affamée: « Nourrissez-les vous-mêmes ! » Euh ! Ce quatrième texte, Oui j’ai rêvé, de la première section du Bulletin 36 se marie bien avec le précédent. Et le dernier texte de cette section nous rappelle, grâce à Christine Pedotti, que notre pape est chrétien malgré son éloignement de certains énoncés de la doctrine péniblement construite au cours des siècles.

Seconde section : la suite de certains dossiers déjà ouverts au RFAN. Les membres du FAN de Montréal ont longuement réfléchi avec deux médecins québécois sur le contenu du projet de loi 52 (Mourir dans la dignité) et ont produit un document qui fut affiché sur le site de la commission parlementaire : le projet est devenu loi. Guy Durand, théologien et juriste, membre du FAN de St-Jean/Longueuil, pose quelques questions intéressantes à la position des membres du FAN de Montréal. Puis Pierre de Locht nous interroge toutes et tous : existe-t-il une morale chrétienne? Marcelo Barros, moine bénédictin, théologien et bibliste, nous propose de réfléchir avec lui : l’important n’est pas de savoir si le pape adhère à la théologie de la libération mais de reconnaître qu’il est sensible aux questions que cette théologie signale et dénonce. Merci à Denis Normandeau (FAN de St-Jérôme) de nous avoir acheminé quelques-uns de ces textes. Le dernier texte de cette section cherche à proclamer que la vraie joie, celle qui dure et qui est plus grande que le plaisir, naît souvent dans le cœur de celle et de celui qui donne sa vie pour contribuer à l’humanisation de sa société.

Dans la troisième section de notre Bulletin 36 intitulée Spiritualité, Alberto Maggi nous rappelle que les paroles et les gestes de Jésus dans ce que nous appelons l’eucharistie visent à dire à ses disciples que c’est eux (donc nous) qui doivent être le pain qui nourrit. R. Tireau écrit que le Sermon sur la montagne s’adresse à toutes et tous, croyants ou pas et qu’il nous invite à être sans cesse questionnés par l’interrogation infinie. Et Pierre Talec nous offre un Notre Père de la paix. Cette troisième section se termine par un magnifique document de Sylvie Bessette intitulé « Spiritualité amérindienne ».

Notre Bulletin se termine par des textes portant sur la vie de notre Réseau. La dernière assemblée générale du RFAN tenue à la Maison de la Madone le 12 octobre a été longuement préparée dans les forums locaux par des questions que se posent présentement de nombreuses organisations comme la nôtre. Parmi les documents que nous avons utilisés, le texte de Yves Carrier de l’organisme québécois le CAPMO a contribué à notre réflexion. Les membres du FAN de Montréal ont fortement réagi au projet de leur évêque, Mgr Lépine, qui a « mis ses prêtres sous surveillance » afin de contrer la pédophilie. La lettre envoyée à Mgr Lépine et au nonce apostolique est inté-grée à cette dernière section. Enfin le juriste et théologien Guy Durand du FAN de St-Jean/Longueuil pose dans son texte de pertinentes questions pour repenser la liturgie dans notre Église.

Au nom de l’équipe nationale (conseil d’administration) du RFAN, je tiens à remercier grandement Joël Lamantia, responsable de la publication et de la mise en page, pour l’excellent travail qu’il accomplit dans l’équipe de notre Bulletin qui fête ses dix ans. Hélène Bournival et Claude Lefebvre en furent les premiers artisans. Bravo et merci aussi à tous ceux et celles qui nous encouragent à poursuivre.

Lors de la dernière assemblée générale du Réseau des Forums André-Naud dont le thème était « Quel avenir pour les FAN et le RFAN? » et dont nous reparlerons, sous la photo de André Naud (1925-2002) s’offrait cette prière :

« Seigneur, donnez-moi de respecter votre mystère, ceux pour qui j’écris, ceux que je suis obligé de critiquer, aidez-moi enfin à me respecter moi-même. »
(prière affichée sur sa table de travail)

Notes et références

[1] Trois amis en quête de sagesse, C. André, Alexandre Jollien, Mathieu Ricard, Allary Éditions 2016.

Au sommaire

SECTION 1 : ACTUALITÉS

  • Au feu de la pratique du Journal La Croix, p. 6
  • Il était une fois par auteur inconnu, p. 7
  • Refuser l’inacceptable par Stéphane Hessel, p. 8
  • Oui, j’ai rêvé ! par André Gadbois, p. 10
  • Le pape est chrétien ! par Christine Pedotti, p.12

SECTION 2 : DOSSIERS

  • Euthanasie par Guy Durand, p. 14
  • Existe-t-­il une morale chrétienne ? par Pierre de Locht, p. 15
  • Théologie de la libération par Marcelo Barros, p. 23
  • La foi au-delà de la foi par Père Henri Boulad, p. 27
  • Joie et Béatitudes par André Gadbois, p. 30

SECTION 3 : SPIRITUALITÉ

  • L’eucharistie selon l’Évangile par Alberto Maggi, p. 32
  • Ces liens mystérieux de la vie et de la mort par R. Tireau, p. 35
  • Notre Père de la Paix par Pierre Talec, p. 36
  • La spiritualité amérindienne par Sylvie Bessette, p. 37

SECTION 4 : VIE DU RÉSEAU

  • Sous surveillance par Membres du FAN de Montréal, p. 52
  • Avenir par Yves Carrier du CAPMO, p. 53
  • Liturgie à repenser par Guy Durand, p. 54
  • Inscription et contributions financières, p. 61 et 63

Pour vous abonner à un coût vraiment modique, suivez les indications à la page Le Forum.

Le Forum n° 35, juin 2016

Liminaire, par André Gadbois

« Ce n’est jamais au pasteur de dire au laïc ce qu’il doit faire et dire ! Le laïc le sait bien et mieux que nous. Ce n’est pas au pasteur de décider ce que les fidèles doivent dire dans les divers domaines. » Ces phrases extraites de la Lettre du pape François au cardinal Marc Ouellet (Vatican, 19 mars 2016) sont, disons, assez affirmatives de la part de l’évêque de Rome. Vous pourrez parcourir intégralement cette lettre dans la section 2 du présent Bulletin. Et si vous désirez savoir ce que ce même pape pense « des cœurs fermés qui se cachent ordinairement derrière les enseignements de l’Église pour s’asseoir sur la cathèdre de Moïse et juger… les cas difficiles et les familles blessées », procurez-vous son exhortation apostolique La joie de l’amour (Médiaspaul 2016). Au cours de ces lectures vous sentirez votre cœur vibrer d’espérance et votre voix se mettra à chanter une action de grâces.

Dans la section 1 de ce Bulletin 35, grâce à l’envoi de François Lehmann du FAN de Montréal, vous vous retrouverez en pleine actualité canadienne en lisant Mourir dans la dignité signé par Hans Küng. Le texte suivant nous fera entendre la voix des personnes qui ont faim (il y a celle du corps, celle du cœur, celle de l’esprit…). Maurice Boutin nous décrit « une participation nouveau genre (qui) mise sur le développement de la réalité virtuelle. » Et vous demeurerez en pleine actualité avec le texte des membres du FAN de Montréal qui, lors de la commission parlementaire sur le projet de Loi 52, avaient acheminé ce texte qui avait été placé sur le site de cette commission.

Dans la section 2 (Dossiers), Jean-Pierre Prévost rêve d’une Église joyeuse, le cinéaste et penseur québécois Bernard Émond s’exprime sur « ce quelque chose » qui le touche dans une église et du patrimoine religieux tellement pédagogue qui devrait être davantage protégé. Et le pape François nous découvre une fois de plus son cœur et son esprit par sa Lettre au cardinal Ouellet.

La troisième section de ce Bulletin 35 (Spiritualité) débute par court texte de Dany Dubois, Enfantine notre foi?, l’auteur et interprète Noël Colombier nous rappelle le texte de l’une de ses merveilleuses chansons : Ta Parole. Nathalie Collard du journal La Presse s’entretient avec Frédéric Lenoir sur la Puissance de la joie entretenue. Merci à Denis Normandeau (FAN de St-Jérôme) de m’avoir fait connaître l’auteure Odile Van Deth en m’acheminant son livre Dieu n’est pas ce que l’on croit (Paris, Cerf 2015); voici deux extraits qui m’ont secoué.

Benoît Lacroix, un grand parmi les grandes et grands, nous a quittés. Au nom du Réseau des Forums André Naud, notre reconnaissance a été diffusée sur notre site Internet par un texte dont le titre est La brunante.

Grâce à la patience, la compétence et la générosité de Joël Lamantia qui fait la mise en page de notre Bulletin, vous pourrez prendre connaissance d’un superbe document de 34 pages de l’Assemblée des Évêques Catholiques du Québec intitulé Le tournant missionnaire des communautés chrétiennes pour « devenir une Église en sortie à la suite de La joie de l’Évangile ». Félicitations à vous de l’AÉCQ ! Reposante saison estivale à vous toutes et tous, soyez dans l’action de grâces et que « Sa Parole nous fasse vivre. » (N. Colombier)

La prochaine assemblée générale du RFAN aura lieu le 12 octobre prochain. L’invitation se prépare…

 

Au sommaire

SECTION 1 : ACTUALITÉS

  • Mourir dans la dignité par Hans Küng, p. 5
  • Nourriture par André Gadbois, p. 6
  • Désir et participation par Maurice Boutin, p. 8
  • Notre texte et la loi 52 par Forum André-Naud de Montréal, p. 10

SECTION 2 : DOSSIERS

  • Je rêve d’une Église joyeuse par Jean-Pierre Prévost, p. 14
  • Patrimoine religieux du Québec par Bernard Émond, p. 16
  • Lettre du pape François au cardinal Ouellet par pape François , p. 21

SECTION 3 : SPIRITUALITÉ

  • Enfantine, notre foi? par Dany Dubo, p. 27
  • La Parole par Noël Colombier, p. 28
  • Puissance de la joie par Nathalie Collard, p. 29
  • Avertissement par Odile Van Deth, p. 33
  • Pour commencer par Odile Van Deth, p. 34

SECTION 4 : VIE DU RÉSEAU

  • La brunante par Membres du FAN de Montréal, p. 37
  • Le tournant missionnaire par Assemblée des évêques catholiques du Québec , p. 38
  • Inscription et contributions financières, p. 69 et 71

Pour vous abonner à un coût vraiment modique, suivez les indications à la page Le Forum.